Se la couler douce, ne pas se soucier du lendemain, paresser, profiter de la vie, prendre son temps, prendre du bon temps. Vivre tranquillement, sans effort, vivre la dolce vita. Les synonymes sont nombreux pour objectiver le fait de vouloir vivre sans travailler.

Que l’on cherche une vie plus simple. Ou encore, que l’on soit séduit par l’idée du minimalisme. Que l’on souhaite devenir un jeune retraité de 50 ans et profiter des 30, 40 ou 50 ans qui suivent et voir grandir sa famille ou voyager. Ou pourquoi pas souhaiter vouloir garder son train de vie tout en faisant le moins d’efforts possible. Aujourd’hui il y a de nombreuses bonnes raisons de vouloir changer de vie, de ne plus dépendre d’un employeur. Et de plus en plus de monde est maintenant séduit par cette idée de vivre sans travailler.

Ainsi donc, dans l’article du jour, nous détaillerons 10 idées de revenus passifs pour vous permettre de disposer d’une rente. Certaines sont faciles à mettre en oeuvre et ne demandent pas de capital de départ. D’autres vous demanderont de disposer d’une épargne de côté. Nous verrons aussi à l’aide d’un calculateur combien il vous faut disposer de capital pour vivre le reste de votre vie sans ne plus jamais avoir à travailler. Attachez votre ceinture, l’article débute dès à présent. Bonne lecture !

Sommaire

Marre de travailler !

Vous en avez marre de travailler ? Vous êtes fatigué de vous lever chaque jour pour inlassablement prendre votre voiture ou les transports en commun afin de vous rendre au travail ? Marre de faire chaque jour les mêmes tâches répétitives ou d’user le tissu de votre chaise de bureau ? Si vous sentez une grande démotivation dans votre travail. Si l’idée même de vous rendre au bureau vous plonge dans une fatigue profonde et vous désenchante, alors il est probablement temps de prendre un peu de recul et de réfléchir à votre situation. De faire le point sur votre vie, votre travail et ce que votre moi intérieur vous recommande de faire.

Si tel est le cas, il est donc probablement temps de faire deux choses importantes :

  • Faire le point sur votre situation, réfléchir à votre vie, éventuellement demander de l’aide si vous en ressentez le besoin
  • Prendre les choses en main, se donner les moyens de changer ce qui ne va pas ou du moins tout essayer pour parvenir à toucher ses rêves

Il y a en revanche une chose qu’il ne faut pas faire ! Quitter son travail sur un coup de tête, sans avoir au préalable tout minutieusement préparé. Aller voir si l’herbe est plus verte ailleurs, c’est bien. Mais il ne faut pas non plus que ce ne soit qu’illusion et que vous vous aperceviez in fine que ce que vous aviez n’était finalement pas si mal que cela.

Avoir des envies de changement, de liberté, d’indépendance financière, oui ! Le changement à toujours du bon. C’est bien de vouloir avancer, de se remettre en cause. Il est même normal avec le temps de changer de priorités. Mais cela se prépare et ne se décide pas sur un coup de tête.

Marre de travailler ! Il est temps de profiter autrement
Marre de travailler ? Il est temps de faire le point et d'envisager les choses autrement !

Vivre sans travailler en 2020

Alors concrètement, vivre sans travailler en 2020, est-ce réellement possible ? Le réponse est clairement oui, mais il faut se donner les moyens pour cela. Et il faut aussi se poser les bonnes questions. Il y a trois points sur lesquels vous allez devoir réfléchir :

  • De combien d’argent avez-vous besoin pour vivre ?
  • Quelle stratégie convient le mieux à votre projet de vie ?
  • Faut-il diversifier ses placements et comment ? 

De combien d’argent avez-vous besoin pour vivre ?

Pour commencer, il vous faut établir le budget dont vous avez besoin pour vivre. D’un côté, intégrez l’ensemble de vos entrées d’argent. En y intégrant les revenus générés par vos placements, si vous en avez, et également en intégrant le montant de votre retraite future.

Note : sachez à ce propos que vous avez la possibilité de racheter des trimestres de cotisation en réalisant des versement au régime général de la sécurité sociale. Les conditions complètes sont consultables sur le site service public. A titre d’exemple, si vous avez effectué des études supérieures, vous années d’étude sont éligibles et vous aurez la possibilité de racheter jusqu’à 12 trimestres

Puis d’un autre côté, faites le point sur vos dépenses. Calculez précisément de combien d’argent vous avez besoin pour vivre. Certaines dépenses que vous avez en étant dans la société active ne se valent peut être plus en devenant un jeune retraité ! Par exemple, si vous vous rendez en voiture à votre travail, il est probable que vous fassiez des économies sur vos frais de voiture, d’essence, voir d’assurance en vivant sans travailler.

Regardez également attentivement vos comptes. Il est possible que vous ayez quelques surprises en regardant de plus près les prélèvements réguliers qui passent sur votre compte. Peut être certains abonnements à des services que vous avez pris à une période de votre vie peuvent être maintenant coupés pour effectuer quelques économies.

Faites ensuite le delta entre entrées d’argent et dépenses afin de déterminer notamment quel capital il vous faut atteindre pour combler la différence.

Quelle stratégie convient le mieux à votre projet de vie ?

Vous avez déterminé le niveau de complément d’argent qu’il vous faut atteindre pour vivre convenablement sans avoir à travailler ? Parfait ! Cela va vous permettre de déterminer quel capital il vous faut mettre de côté pour disposer de ce complément d’argent.

Mais avant tout, deux stratégies s’offrent alors à vous ! Vous pouvez en effet, choisir de préserver à tout prix votre capital de départ afin d’assurer une rente constante dans le temps, obtenue des placements que vous aurez effectué. Vous pourrez même voir votre rente augmenter petit à petit si vous parvenez à continuer d’épargner en commençant à vivre sans travailler. Cette solution, vous assure donc une stabilité dans le temps mais vous demandera plus d’efforts et donc de temps au départ.

A contrario, vous pouvez décider d’utiliser peu à peu votre capital de départ, tout en continuant de placer l’argent pas encore utilisée. Avec cette seconde solution, l’effort au départ sera moins important à produire. Mais il vous faudra bien calculer au départ combien de temps vous pouvez tenir comme cela afin d’être certain de ne pas vous retrouver dépourvu une fois vos vieux jours arrivés.

Faut-il diversifier ses placements ? Et comment ?

Vous connaissez l’adage, « ne pas mettre tous ces oeufs dans le même panier ». Ce principe s’applique parfaitement pour les placements que vous allez réaliser dans l’objectifs de vous constituer une rente. Ou autrement dit, dans l’objectif de vous constituer des revenus passifs.

Ainsi donc il est fortement conseillé de diversifier vos placements et notamment en investissant dans une assurance vie, dans l’immobilier ou au travers la pierre papier via des SCPI et dans les actions de fleurons français et internationaux.

Calculatrices de source de revenu nécessaire pour se constituer une rente

Nous avons vu juste au dessus qu’il y avait finalement deux stratégies différentes pour se verser une rente. La première solution consistait à se servir de son capital pour en tirer une rente. Dans cette solution, on ne touche pas au capital de départ.

La seconde solution consiste au contraire à venir piocher petit à petit dans son capital pour se verser une rente. Mais donc avec un capital qui va se réduire comme peau de chagrin avec les années.

En fonction de votre besoin d’argent que vous avez estimé nécessaire pour vivre, je vous propose ci-dessous deux calculatrices pour simuler chacune des deux stratégies.

Ainsi donc, via la première calculette, saisissez la rente dont vous avez besoin pour vivre, puis entrer un taux moyen pour vos placements et vous avez en sortie le capital  qu’il vous faut atteindre pour être en mesure de vous verser cette rente.

Au travers de la seconde calculette, indiquez la rente dont vous avez besoin chaque mois ainsi que votre capital de départ et vous verrez en sortie, le nombre de mois et d’années durant lesquels vous allez pouvoir tenir avant épuisement de votre capital.

Revenus passifs, définition

Quelques définitions pour débuter

Nous venons d’aborder le terme juste au dessus, se constituer une rente revient à se constituer des revenus passifs.

Mais savez-vous ce qu’est un revenu passif ? Et connaissez-vous la différence entre revenu passif et revenu actif ? C’est donc parti pour le moment culture de l’article afin de poser quelques définitions.

Le revenu actif est tout simplement le type de revenu que vous percevez pour un travail effectué. Autrement dit, le salaire que vous recevez chaque mois de votre employeur est un revenu actif. Mais ce revenu ne vous enrichit pas ! Si vous arrêtez de travailler, vous ne percevez plus de salaire.

A contrario, le revenu passif est un revenu que vous percevez sans avoir à fournir un effort conséquent. Ce revenu vient des placements que vous allez effectuer et vous le percevrez tant que vous détiendrez ces placements.

Alors dans les faits, lorsque je dits que c’est un revenu obtenu sans fournir d’efforts, c’est tout de même assez mensonger. En effet, pour vous constituer ce revenu passif, il vous faudra travailler au départ durement dans l’optique de vous constituer le capital nécessaire pour mettre en place votre placement.

Et par ailleurs, une fois votre votre revenu passif en place, il pourra vous demander dans certains cas de travailler un minimum. Par exemple, si vous investissez dans l’immobilier, il vous faudra procéder à l’entretien de vos biens.

Recommandations de lecture pour aller plus loin

Si vous souhaitez allez plus loin avec cette notion de revenus passifs, je vous conseille vivement la lecture de deux ouvrages. Le premier est le best seller père riche, père pauvre. Dans ce livre, vous apprendrez comment vous constituer des revenus passifs et développer votre intelligence financière. Autrement dit, le livre a pour objectif d’ouvrir votre conscience financière et de vous montrer comment bénéficier des leviers existants pour vous enrichir.

Le second livre que je vous recommande de lire est réfléchissez et devenez riche. Dans ce livre, vous apprendrez comment atteindre les objectifs que vous vous fixez. Ceci bien sûr afin de servir un seul but : vous enrichir.

Arrêter de travailler : toutes les bonnes idées pour y parvenir

Alors nous l’avons vu dans les précédents chapitres, vivre sans travailler nécessite de se constituer une rente et donc des revenus passifs. Sauf bien sûr à gagner à la loterie nationale, mais bon là c’est une autre histoire.

Je vous propose ainsi si dessous 10 idées de revenus passifs accessibles. Certains de ces placements ne vous demanderons que peu d’investissement au départ. D’autre, comme l’immobilier locatif principalement, nécessiteront un apport de départ plus conséquent.

Générer des revenus avec l’immobilier locatif

Pour de nombreuses personnes, la pierre est considérée comme valeur refuge. Et ceci n’est pas faux. En effet, investir dans l’immobilier est un moyen de sécuriser l’argent que l’on place.

Par ailleurs, avec le temps, la tendance de la valeur des biens immobiliers est plutôt orientée vers la hausse. A titre d’exemple, au cours des 10 dernières années, le prix de l’immobilier à Bordeaux a bondi de 79% ! Pour Paris, c’est 61% d’augmentation ou encore à Lille 21% de plus sur la même période.

Aujourd’hui, investir dans l’immobilier locatif présente même de très sérieux avantages fiscaux. Et cela que vous passiez par un dispositif Pinel ou que votre objectif est de devenir loueur en meublé non professionnel (LMNP).

Si vous souhaitez aller plus loin dans cette thématique, je vous recommande vivement la lecture du livre « l’investissement immobilier locatif intelligent« . Un titre un peu long et encore je n’ai pas tout mis, mais il s’agit là véritablement du best seller sur le sujet qui va vous apporter toutes les clés dont vous avez besoin pour oser vous lancer.

Investir dans des actions à fort dividende

Saviez-vous que certaines actions sont de véritables pépites et offrent années après années des dividendes réguliers et conséquents ? Je pense ainsi par exemple à certaines entreprises d’exception, comme par exemple Total, qui ont même des rendements tout à fait incroyable (plus de 7% en 2019).

Investir dans des actions à fort rendement, tout en diversifiant son portefeuille d’actions et le tout en investissant via une plan d’épargne actions (PEA) est une stratégie de placement que vous devriez très sérieusement envisager. Ce type de placement est accessible facilement et ne demande pas d’investir des centaines de milliers d’€.

Pour en apprendre plus sur le sujet des entreprises à fort dividende, je vous invite à lire l’article accessible depuis ce lien et vous donner concrètement une liste d’actions recommandées, dans lesquelles investir.

Vendre son bien en viager

Connaissez-vous bien les mécanismes du viager ? Cette pratique vous permet de recevoir des revenus passifs en transférant sa propriété à un acheteur. Ce dernier, au travers de l’achat en viager, verse ainsi au vendeur une sorte de rente, jusqu’au décès de celui-ci.

Pour l’acheteur, cela peut être une très bonne affaire si le vendeur meurt rapidement après la transaction. Si en revanche le vendeur connaît une longévité exceptionnelle, cela peut devenir un véritable gouffre pour l’acheteur.

A ce propos : pour l’anecdote, en 1965 un notaire a acheté en viager l’appartement de Jeanne Calment, pensant faire une excellente affaire. Il faut dire qu’elle est née en 1875 et avait donc à l’époque déjà 90 ans ! Sauf que le notaire ne savait pas que Jeanne Calment allez devenir la doyenne de l’humanité et qu’elle est morte en 1997, à 122 ans ! Soit 32 ans après la vente en viager de son appartement. Un beau complément de retraite au final pour cette super mamy.

Investir dans une Assurance Vie

Nous avons ici le placement préféré des français et de très loin. C’est d’ailleurs en France quelques 1700 milliards d’€ d’encours qui sont ainsi placés sur des contrats d’Assurance Vie ! Et rien qu’en 2019, c’est 26 milliards complémentaires d’encours qui ont été déposés par les français. Colossale !

Pour qui souhaite vivre sans travailler, diversifier son épargne au travers d’une Assurance Vie est indispensable. C’est la solution parfaite pour se constituer un patrimoine, que l’objectif soit de financer un projet (arrêter de travailler !), de financer son complément de retraite ou de préparer sa transmission.

Placer des encarts publicitaires sur sa voiture

Saviez-vous que vous pouviez gagner de l’argent avec votre voiture sans avoir à investir le moindre € ? Des enseignes vous proposent en effet de vous rémunérer en affichant des encarts publicitaires sur votre véhicule.

C’est par exemple le cas avec it’smycar, qui se propose de vous rémunérer en échange de stikers à coller sur votre véhicule. Toutes les voitures sont acceptées, que vous ayez la dernière Tesla ou une veille Traband.

Le principe est simple : vous vous inscrivez depuis le site it’smycar, puis vous choisissez une campagne et vous êtes payé en retour ! Les stickers sont conçus pour ne pas abîmer votre véhicule. Et chaque campagne dure entre 2 semaines et 3 mois. En retour, vous serez payé de 40 à 60€ par campagne.

Point d’attention tout de même : aujourd’hui la solution n’est pas présente dans toutes les villes. Mais si vous résidez dans le département du Nord, à Nantes, Rennes ou en région parisienne, alors vous pourrez accéder aux campagnes et gagner de l’argent grâce à votre voiture.

Mettre de la publicité sur sa voiture
Les encarts publicitaires peuvent être placés même sur les vieilles voitures

Installer un panneau publicitaire dans son jardin

Si votre résidence est située sur un axe passant, telle une départementale importante ou une nationale, il y a de forte chance que vous puissiez intéresser les annonceurs et louer un bout de votre terrain ou un pan de mur pour y faire installer un panneau publicitaire.

Et cela peut même vous rapporter quelques milliers d’€ par an à vrai dire ! Bon bien sûr il faut pouvoir faire abstraction du fait d’avoir un énorme panneau dans son jardin mais si vous parvenez à recevoir 6000€ par ce biais, cela vous fait tout de même une rente mensuelle de 500€ par mois. Joli complément de revenu lorsque l’on a pour objectif de vivre sans travailler.

Investir dans les SCPI

Vous souhaitez investir dans l’immobilier mais n’avais pas 50000€ d’apport à mettre ? Avez-vous déjà songé à investir dans la pierre-papier ?

Le coût d’entrée est beaucoup plus accessible que dans l’immobilier et la rentabilité peut être très intéressante.

Par exemple, BNP Paribas Real Estate propose d’investir dans l’immobilier locatif au travers de SCPI avec des rendements qui ont atteint 4,4% en 2019 et 4,35% en 2018. Et tout cela avec des parts tout à faits accessibles de quelques centaines d’€ uniquement (203€ depuis 2019, pour être exact). En retour de votre placement, vos revenus sont versés trimestriellement.

La SCPI est ainsi à considérer sérieusement dans une stratégie de diversification de votre épargne, de vos placements, dans l’objectif de se constituer des revenus passifs pour vivre sans travailler.

Investir dans le marché obligataire

Avez-vous déjà songé à investir dans des obligations ? Pour la définition, une obligation est un morceau de dette d’une entreprise ou même pourquoi pas d’un état. Et donc lorsque cette entreprise ou cet état souhaite se financer, les montants empruntés peuvent être particulièrement conséquent, ce qui parfois peut nécessiter d’avoir recours à de nombreux créanciers.

En achetant des obligations de cette entreprise, vous pouvez alors devenir vous aussi créancier et détenir une partie de la dette. L’entreprise s’engage ensuite à vous rembourser et à vous verser périodiquement des intérêts.

Alors, bien sûr, si les taux d’intérêts perçus peuvent être particulièrement intéressant en tant qu’investisseur, investir dans le marché des obligations comporte toujours le risque de faillite de l’entreprise. C’est pourquoi, il vous faut choisir méticuleusement les entreprises dans lesquelles placer son argent.

Vendre de l’électricité photovoltaïque à EDF

Autre possibilité, si vous résidez dans une région qui connaît un fort tôt d’ensoleillement, pourquoi ne pas en profiter pour d’une part être autonome sur vos besoins en électricité et revendre le surplus à EDF ?

Alors bien sûr, au départ, cela a un coût non négligeable pour l’achat des panneaux, leur installations et le raccordement au réseau EDF. Et ce coût dépendra aussi notamment de la puissance que vous souhaitez en tirer (généralement 3kWc, 6kWc ou 9kWc) et de la qualité des panneaux. Tous n’offrent pas en effet les mêmes rendements. A cela il vous faudra ajouter des coûts périodiques d’entretien.

Mais sachez au final que vous pouvez bénéficier d’aides et notamment de réductions sur la TVA au moment de l’achat de vos panneaux.

Revendre son électricité à EDF est donc une solution à envisager pour d’une part réduire sa consommation et ses dépenses. Et d’autre part, tirer un léger revenu passif complémentaire dans l’objectif de vivre sans travailler.

Vendre des produit en ligne

Dernière proposition ! Avez-vous déjà songé à écrire un ebook pour le revendre ou encore mettre en place une formation sur un domaine pour lequel vous excellez ? 

Ou pourquoi pas encore si vous voyez au travers des lignes de code comme Neo dans la matrice, développer une application et la vendre sur les store iOs et Android.

Mettez à profit vos talents pour en tirer profit et générer des revenus passifs !

Je ne veux plus travailler à 40 ans ! Le mot de la fin

Voici (enfin) venu la fin de se long article sur la thématique vivre sans travailler en 2020 ! Nous avons pu voir au travers de l’article qu’arrêter de travailler pour profiter différemment de la vie est possible mais que cela se prépare longtemps à l’avance notamment en générant des revenus passifs.

Des solutions existent et peuvent être même envisagées pour commencer à générer des revenus passifs sans avoir à investir un capital conséquent au démarrage, si vous ne vous êtes pas encore constitué une épargne solide.

Mais un mot d’ordre à ne pas oublier : diversifiez vos placements ! Voici bien une clé importante à respecter.

Et vous pour diversifier vos placements, que recommandez-vous ? N’hésitez pas à laisser un commentaire ci-dessous. Vous avez aimé cet article ? Partagez-le ! En partageant l’article vous permettez à votre façon à aider Je Veux Gagner Plus d’Argent à gagner en visibilité et donc de façon anodine aidez au développement du site.

Pour finir, si vous cherchez d’autres articles liés ou idées pour investir, je vous invite à suivre le lien suivant. Merci pour votre lecture et à bientôt !

Laisser un commentaire