Aujourd’hui, je vous propose de parler RSI. Non pas pour vous parler régime social des indépendants mais plutôt pour parler trading, analyse technique et donc RSI Bourse.

Ainsi en parlant RSI ou encore Relative Strength Index, nous allons voir qu’il s’agit bien plus qu’un indicateur technique. Nous allons voir comment il peut vous permettre de mettre en place une stratégie de trading gagnante. Nous allons voir comment il permet d’investir facilement sur les marchés

Au fait, pourquoi cet article sur le RSI ? Si vous suivez le blog de temps à autres, j’ai déjà eu l’occasion de vous parler de ma passion pour le trading et l’analyse technique. Raison pour laquelle j’ai initié il y a quelques temps une série d’articles sur l’analyse technique. J’avais ainsi déjà eu l’occasion de vous parler moyennes mobiles et bandes de Bollinger.

Au cours de l’article nous allons donc apprendre à découvrir cet oscillateur borné. Probablement mon indicateur favoris d’ailleurs. Nous allons surtout apprendre à l’interpréter au travers de cas pratiques. Nous verrons ainsi par exemple comment le Relative Strength Index permet de  détecter les zones de surachat ou de survente ou comment il permet de repérer la puissance d’un mouvement ou son essoufflement.

Mais commençons d’abord par un peu de théorie en posant une définition sur cet indicateur star et sur la façon de le calculer.

Sommaire

Point transparence : cet article contient des liens de parrainage. Cela signifie que Je Veux Gagner Plus d’Argent recevra une commission si vous passez par les liens pour vous procurer les livres proposés afin d’approfondir votre connaissance sur l’indicateur RSI. Passer par ces liens ne vous coûte rien et permet de soutenir le développement du blog, de récompenser le travail de recherche et de rédaction de l’article

RSI Bourse définition

Le Relative Strength Index est très probablement le plus connu, utilisé et populaire des oscillateurs bornés. 

L’indicateur a été présenté en 1978 par J. Welles Wilder Junior, un ingénieur américain né dans les années 1930. Wilder est reconnu pour ses travaux sur l’analyse technique. Il est à l’initiative de nombreux indicateurs, considérés comme étant des indicateurs de base dans l’analyse technique moderne. Et parmi les indicateurs développés par Wilder, le RSI bourse est sans aucun doute, celui qui a permis d’asseoir sa renommée.

Mais revenons plutôt à notre RSI. Je vous indiquais juste au dessus qu’il s’agissait d’un oscillateur borné. Cela signifie qu’il s’agit d’un oscillateur qui va varier entre les bornes 0 et 100.

Le RSI va permettre in fine de déduire facilement les états de tension du marché. Notamment il permet de mettre en évidence les situations de sarachat ou de survente. Notre RSI va également permettre de mettre en évidence la puissance d’un mouvement et de repérer un marché en train de s’essouffler.

Calcul RSI Bourse

La méthode de calcul du RSI est simple. Le principe est de contenir les oscillations du marché entre deux bornes : 0 et 100. Ainsi, la formule classique de calcul de l’indicateur est la suivante :

RSI (x jours) = 100 – (100 / (1 + RS))

Avec RS = (Moyenne des hausses pendant les x derniers jours) / (Moyenne des baisses pendant les x derniers jours)

Une formule simple qui borne entre 0 et 100 les variations d’un marché. Ainsi, dans son interprétation, lorsque le marché est en forte hausse, le RSI bourse tend vers 100. A contrario, lorsque le marché est en forte baisse, le RSI tend vers 0. Enfin, quand le marché est sans tendance, plat, calme, le RSI se rapproche de la zone des 50.

Relative Strength Index : interpréter l’indicateur

Vous êtes maintenant incollable sur la méthode de calcul du RSI. Nous pouvons maintenant nous attaquer à un tout autre sujet : l’interprétation de l’indicateur.

Le RSI permet de mettre en exergue quatre comportements :

  • Il permet de repérer facilement et rapidement les tensions de surachat ou de survente sur un titre
  • Des divergences haussières ou baissières peuvent être détectées à l’aide de l’indicateur
  • L’indicateur permet de visualiser les tendances claires, significatives
  • Des figures chartistes telles que le double bottom ou le double top peuvent apparaître sur l’oscillateur

Quatre comportements faciles à détecter que je vous propose de voir plus en détail et d’interpréter, exemples à l’appui.

Mise en évidence des zones surachetées ou survendues

La plus connue des utilisations du RSI Bourse est indéniablement sa capacité à détecter les zones de tensions de surachat ou de survente.

Ainsi, pour un RSI à 14 jours, les bornes extrêmes, celles au delà desquelles des zones de tensions sont détectées, se situent aux alentours de 30 et 70.

Détection des zones de tension d’un marché

L’interprétation est des plus simples :

  • Lorsque l’oscillateur dépasse la zone des 70, on peut considéré que le titre est suracheté
  • A l’inverse, lorsque le RSI casse par le bas la zone des 30 alors on considère que le titre est survendu

En fonction du nombre de jours choisi pour le calcul du RSI, les bornes à prendre en compte sont à différencier. Ainsi, un RSI à 5 jours oscille beaucoup plus rapidement qu’un RSI à 14 jours et les bornes de surachat et de surventes varient logiquement elles aussi. Avec un RSI à 5 jours, on considère que les bornes à prendre en compte sont 10 et 90. Pour un RSI à 7 jours, on peut prendre les bornes 20 et 80. Enfin, pour un RSI à 21 jours on pourra prendre en considération les niveaux 35 et 65 pour détecter les zones de surachat ou de survente.

Plus la période est courte, plus les niveaux à prendre en compte sont situés à proximité des extrêmes. A contrario, plus la période est longue, plus les bornes s’éloignent des extrêmes.

Cas d’utilisation en zone de surachat ou de survente

Lorsque l’oscillateur entre en zone de surachat, cela peut être interprété comme étant un moment idéal pour prendre ses bénéfices. A l’inverse, lorsque le RSI entre en zone de survente, on pourra par exemple en profiter pour sortir d’une position de vente à découvert.

Ainsi, dans l’exemple ci-dessous, après une forte baisse du titre Alstom, le RSI à 14 jours est passé sous la borne des 30. Un moment opportun pour solder une position de vente à découvert.

A l’inverse, seconde quinzaine de juillet, après une reprise de plus de 4 mois, le titre est passé en zone de surachat. Un autre moment opportun pour prendre ses gains. Quand fin juillet, l’indicateur est repassé sous le seuil de 70, cela a signifié l’essoufflement du mouvement de hausse. Essoufflement qui peut signifier parfois le début d’une zone de consolidation du titre.

A noter : vous voulez savoir quelle solution logiciel j’utilise pour réaliser les analyses chartistes de l’article ? J’utilise l’excellent logiciel de bourse et d’analyse technique ProRealtime qui offre une version gratuite sur les données fin de journée

RSI Bourse comme indicateur de détection de zones de surachat et de survente
Détectez facilement les zones de surachat et de survente pour prendre vos bénéfices

RSI Bourse et divergence avec les cours

Tout en étant capable de mettre en évidence facilement les zones de tensions de surachat ou de survente, le RSI bourse à bien d’autres cordes à son arc. Ainsi, il permet de repérer les divergences haussières ou baissières dans une zone de tension.

Dans la pratique, l’essoufflement d’un marché marqué en complément de l’apparition d’une divergence donne un signal significatif d’apparition d’une tendance. Et ce d’autant plus si la divergence se situe à un moment ou le marché est dans une situation de surachat ou de survente.

Dans l’exemple ci-dessous, le titre Amundi, après avoir connu une chute brutale de ses cours entre février et mars 2020 est logiquement entré dans une zone de forte tension. Le titre étant en effet fortement survendu. Le mouvement de chute brutale s’est ensuite essoufflé et une divergence haussière est apparue sur le RSI première quinzaine de mars. Cette divergence a marqué le début d’une lente et longue reprise qui a duré plus de 4 mois. Cette divergence constituait alors un excellent signal pour se positionner sur le titre et profiter de la hausse des cours d’Amundi.

Détection de divergence haussière avec le RSI
Le RSI sert aussi à détecter les divergences haussières ou baissières

Interprétation en zone de tendance claire

Nous venons de voir deux cas d’utilisation possibles du RSI en s’appuyant sur sa capacité à mettre en évidence les zones de tension ou de divergence. Le RSI est également un excellent indicateur a prendre en compte dans le cas ou un marché se trouve dans une tendance claire.

Ainsi, un RSI qui sort de son trend peut être annonciateur d’un changement de tendance et ne doit pas être négligé. Dans la pratique, si le Relative Strength Index casse sa ligne de tendance, cela peut être considéré comme un moment idéal pour prendre ses bénéfices.

Dans l’exemple ci-dessous, le titre Atos connaissait depuis avril 2020 une tendance nette haussière. Le RSI, lui, était également sur un trend haussier. Il se développait dans un canal clairement haussier. Cependant, mi-juillet, le RSI a cassé par le bas ce canal haussier. Cette rupture a marqué le début d’un changement de tendance. Juillet 2020 était le moment le plus opportun pour prendre ses bénéfices et sortir de sa position en tirant un joli bénéfice.

RSI et canal haussier
Evolution du RSI contenue dans un canal haussier

Relative Strength Index RSI et failure swing

Dernier cas d’utilisation du RSI bourse, le failure swing ou encore l’échec oscillateur de l’indicateur.

Pour la définition, le failure swing est une situation au cours de laquelle l’oscillateur ne parvient pas à passer au dessus ou en dessous d’un précédent sommet.

Ainsi, lorsque le cours d’un titre atteint un nouveau point haut mais que le RSI ne parvient pas lui aussi à atteindre un nouveau point haut, on parlera de failure swing. Il est alors fort probable qu’un retournement des cours se prépare.

Bien sûr, la situation inverse est tout aussi valable. Ainsi, si les cours chutent, atteignant un nouveau point bas et que le RSI ne parvient pas lui même à atteindre un nouveau point bas, il y a lieu de surveiller la situation.

C’est alors un excellent moment pour se positionner en sens inverse sur le titre afin de miser sur un retournement de situation. Ou encore de lâcher un titre en prenant ses bénéfices avant un retournement effectif.

RSI Bourse et Failure Swing
RSI Bourse et Failure Swing

RSI Bourse : aller plus loin dans la connaissance de l’indicateur

Si vous souhaitez aller plus loin dans la connaissance et l’utilisation de cet indicateur, je ne peux que vous conseiller la lecture du livre de Martin Pring, Le Momentum.

Une référence absolue consacrée aux indicateurs de momentum. Le livre regorge en outre de cas pratiques et de graphiques afin d’appréhender chaque concept du Relative Strength Index.

Conclusion sur l’utilisation du Relative Strength Index

Au moment de conclure cet article, nous avons vu que le Relative Strangth Index est un oscillateur borné qui bien que simple par sa construction n’en est pas moins extrêmement populaire grâce à sa simplicité d’interprétation. Ainsi, le RSI bourse permet de mettre facilement en évidence les états de tension du marché et notamment les situations de surachat ou de survente d’un titre. 

Nous avons vu également qu’il donne d’excellents signaux pour se positionner à l’achat ou à la vente lorsqu’une divergence haussière ou baissière est repérée. Aussi, nous avons vu qu’en situation de tendance claire, la sortie du RSI de son trend est un sérieux signal à prendre en compte pour prévenir d’un retournement imminent.

Et vous utilisez-vous le RSI dans vos analyses techniques ? Peut être avez-vous l’habitude de l’associer à d’autres indicateurs tels que les oscillateurs stochastiques? N’hésitez pas à laisser un commentaire ci-dessous afin de partager votre utilisation de l’indicateur, votre méthode d’analyse technique.

Au fait, cet article vous a plu ? Partagez-le à l’aide des liens sociaux disponibles ci-dessous. Partager un article est un moyen simple afin de permettre à Je Veux Gagner Plus d’Argent de gagner en visibilité auprès des moteurs de recherche.

Pour terminer, si vous êtes à la recherche d’autres articles en lien sur l’analyse technique ou la bourse en général, je vous invite à poursuivre votre parcours sur le blog par ici.

Pour ma part, il me reste à vous dire à bientôt pour un nouvel article. Frédéric

Laisser un commentaire