Au menu de l’article du jour, nous aborderons le PRU. Non pas pour parler de Projet de Rénovations Urbaine, ni même de Paris Mutuel Urbain. Mais nous allons bien parler bourse et de Prix de Revient Unitaire.

Maîtriser son PRU est primordial lorsque l’on investit en bourse, que ce soit sur le marché des actions, de devises, des futures ou de quelque autre actifs. Et pour maîtriser son prix de revient unitaire, quoi de mieux que de disposer d’outils qui permettent de le calculer automatiquement ?

Ainsi donc l’objectif de l’article du jour est d’une part, de vous permettre d’appréhender dans le détail ce qu’est un PRU et quelles sont les composantes à prendre en compte pour son calcul. Mais aussi, au delà de vous donner simplement les formules qui vont vous permettre de calculer ces coûts de revient unitaire, vous donner de véritables outils pour les calculer. Pour cela, je vous propose non pas une mais trois calculatrices ! Et ceci afin de vous permettre de calculer vos PRU, à chaque instant, en s’adaptant à la situation à laquelle vous pouvez être confronté. 

C’est donc parti, pour un peu de théorie avec une définition du prix de revient unitaire.

Sommaire

Définition simple du PRU

Le PRU ou Prix de Revient Unitaire est tout simplement le cours moyen auquel vous achetez une action, ou tout autre actif financier, augmenté de l’ensemble des frais de courtage, taxe de transaction financière ou autres frais de report.

Sans entrer plus dans le détail des calculs (nous aurons pour cela l’occasion de le faire un peu plus loin dans l’article), le prix de revient unitaire est la moyenne des quantités d’actions achetées, multiplié par les prix d’achat ou de vente, augmenté de tous les frais annexes et divisé par la quantité totale d’actions.

Maîtriser son PRU est primordial à plusieurs points de vue, car cela vous permet :

  • D’une part, de maîtriser le prix pivot à partir duquel vous commencez à gagner de l’argent (ou à contrario en perdre), que vous soyez à l’achat ou dans une position de vente à découvert
  • D’autre part, de positionner vos stop de protection afin de vous garantir de ne pas perdre d’argent sur vos positions, à l’achat ou à la vente

Les composantes du PRU bourse

Nous venons d’aborder brièvement les éléments à prendre en compte lorsque l’on souhaite appréhender de manière globale son PRU. Entrons maintenant un peu plus dans le détail des différents frais à ne pas négliger dans son calcul.

La taxe de transaction financière

La taxe de transaction financière, appelée aussi plus simplement TTF, est entrée en vigueur en 2012. Depuis 2017, le taux appliqué pour cette taxe est de 0,3%.

La TTF s’applique lors de l’acquisition de titres, aussi bien depuis un compte titres, que depuis un PEA. Cette taxe s’applique à l’achat uniquement et plus précisément sur la position nette vendeuse en fin de journée. Les frais de courtage appliqués par le courtier n’entrent pas en compte dans le calcul de la taxe de transaction financière.

Pour les opérations réalisées au service de règlement différé (SRD), c’est la position nette acheteuse livrée en fin de liquidation qui est soumise à la TTF.

A noter : les opérations d »achat / vente bouclées en intraday ne sont pas soumises à la taxe de transaction financière

La commission de règlement différé

Le SRD, où Service de Règlement Différé, est un mécanisme permettant d’agir à crédit sur les marchés. Ce service offre deux principales possibilités : 

  • Il permet de disposer d’un effet de levier, en engageant une somme jusqu’à 5 fois plus importante que son capital initial, dans la limite de la couverture disponible
  • Et il permet également la vente à découvert, pour les valeurs boursières éligibles, afin d’anticiper la baisse d’un titre

Il est à noter que le service de règlement différé n’est disponible que pour une liste de valeurs bien précise. 

Par ailleurs, le SRD est service payant. Une commission de règlement différé (CRD) est ainsi appliquée lorsque vous utilisez ce service, sauf si vous effectuez l’aller – retour dans la même journée (en intraday donc). Enfin, une commission est appliquée en cas de prorogation des engagements d’un mois boursier sur le suivant.

Le montant de la CRD et des éventuels frais de prorogations dépendent du courtier par lequel vous passez. Ainsi donc, pour les principaux courtiers en lignes, les frais appliqués sont les suivants : 

CourtierCommission de Règlement DifféréFrais de prorogation
Boursorama Banque0,0233% par jour0,3588% avec un minimum de 11,95€
Binck0,023% par jour0,20% avec un minimaum de 10€
Bourse Direct0,023% par jour0,24% avec un minimum de 11,90€
Fortuneo Banque0,0233% par jour0,24% avec un minimum de 11,96€

Les frais de courtage

Nous abordons maintenant les frais les connus, à savoir, les frais de courtage. Ces frais correspondent à la commission prélevée par le courtier en ligne sur chaque ordre que vous émettez. A l’achat, comme à la vente.

Les frais de courtage sont donc la principale rémunération du courtier sur vos ordres de bourse, d’autant que aujourd’hui la gratuité des droits de garde est pratique courante. Au bémol près tout de même que certains courtier n’appliquent la gratuité qu’à la condition que vous réalisiez un minimum de transactions chaque mois.

Il s’agit du poste qui va faire augmenter le plus significativement votre PRU. Aussi, le choix du courtier en ligne est primordial lorsque vous investissez en bourse et ce d’autant plus si vous avez une stratégie plutôt court terme, voir intraday.

Reprenons donc nos quatre courtiers vus précédemment pour un comparatif de leurs frais de courtage.

Frais de courtage appliqués en 2020 par Boursorama

Qu’on se le dise, si Boursorama revendique 2,1 millions de clients, il n’est pas pour autant le champion de la place au niveau des frais de courtage appliqués. D’autant plus que si les abonnements au services Bourse sont gratuits, ce n’est  qu’en trompe l’oeil et attention aux frais appliqués en cas d’inactivité.

Tour d’horizon des principaux frais appliqués par Boursorama :

OffreFrais de courtageDroits de gardeAbonnement mensuel
Découverte1,99€ (jusque 500€ puis 0,6% au delà)GratuitsGratuit
Classic5,5€ (jusqu'à 1000€ puis 0,48% au delà avec un minimum de 8,95€)GratuitsGratuit si au moins 1 transaction par mois (sinon 5,95€)
Trader16,65€ (jusqu'à 7750€, puis 0,22% au delà)GratuitsGratuit si au moins 1 transaction par mois (sinon 5,95€)
Ultimate Trader9,9€ (jusque 10000€, puis 0,12% au delà)GratuitsGratuit si au moins 30 transactions par mois (sinon 119€)

Frais de courtage appliqués en 2020 par Binck

S’il n’est pas le moins cher, Binck n’en est pas moins, tout de même, particulièrement compétitif et c’est même personnellement mon courtier préféré. Celui par lequel je passe exclusivement depuis plusieurs années.

L’offre est simple et efficace. Un tarif classique, avec des frais de courtage adaptés au montant de votre transaction. Et un tarif particulier si vous passez au moins 30 ordres par mois. Une offre qui est donc claire et sans mauvaise surprise.

Par ailleurs, chez Binck, pas de frais d’abonnement ou autres frais d’inactivité. Ainsi, si vous n’êtes pas un investisseur régulier sur les marchés, pas de crainte auprès de ce courtier de vous voir infliger de lourds frais cachés.

Pour résumer, voici les frais de courtage appliqués chez Binck :

Montant de la transactionFrais au tarif classiqueFrais au tarif 30 ordres par mois
< 1000€2,5€9€
Entre 1000 et 5000€5€9€
Entre 5000 et 7500€7,5€9€
Entre 7500 et 10000€10€9€
> 10000€0,1%0,09% (avec une pénalité de 120€ si moins de 90 ordres sur 3 mois)

Frais de courtage appliqués en 2020 par Bourse Direct

Tout comme Binck, Bourse Direct propose des tarifs très compétitifs. C’est même l’un des courtiers en ligne les plus attractif de la place et ce, que vous soyez débutant sur les marchés ou au contraire un investisseur aguerri et très actif. L’offre proposée est très simple et s’adapte au montant de vos transactions. Donc au final, pas de mauvaise surprises et de faux frais cachés.

Par ailleurs, aucun frais de garde, de frais d’inactivité ou d’abonnements aux services Bourse Direct. Au final, une facturation limpide et une garantie de minimiser vos frais de courtage.

Un concurrent très sérieux donc et dont je vous propose de découvrir ci-contre les tarifs appliqués en 2020 :

Montant de la transactionFrais de courtage
Jusqu'à 500€0,99€
Entre 500 et 1000€1,9€
Entre 1000 et 2000€2,9€
Entre 2000 et 4400€3,8€
> à 4400€0,09%

Frais de courtage appliqués en 2020 par Fortuneo Banque

Chez Fortuneo, pas de frais de garde, ni abonnement aux services de bourse. Attention tout de même à certains frais cachés si vous ne remplissez pas les conditions requises par l’accès aux offres.

Globalement, même si les frais de courtage ne sont pas excessifs, Fortuneo n’est pas pour autant dans le haut du panier et l’offre multiple et complexe mériterait d’être simplifiée afin de coller à ce qui a déjà été mis en place par Binck ou Bourse Direct.

Je ne vous détaillerai pas in fine le détail tarifaire de Fortuneo car l’offre est vraiment complexe. Je vous laisse découvrir donc directement ces tarifs sur le site du courtier. Cependant, on peut noter tout de même qu’il existe quatre offres :

  • Zéro courtage : 0€ de frais de courtage pour les 2 premiers ordres du mois, à condition d’avoir 50000€ d’encours chez Fortuneo. Donc une offre vraiment pas ouverte à n’importe quel petit investisseur
  • Optimum : une offre sans condition d’accès, qui répondra aux besoins de la plupart des petits investisseurs
  • Trader actif : une offre réservée aux traders actifs et soumise à condition. Ainsi vous êtes facturés 59,8€ si vous passez moins de 30 ordre par mois
  • Trader 100 ordres : pour les traders très actifs sur les marchés et disposant de gros encours. L’offre est par ailleurs soumise à condition. Aussi, mieux vaut être certain de passer au moins les 100 ordres par mois, sous peine de se faire possiblement lourdement pénaliser

Cout de revient unitaire au comptant, cas simple

Pour calculer le PRU, commençons par un cas simple. Dans ce premier cas, l’investisseur achète simplement quelques actions d’une valeur boursière.

Pour notre exemple, on partira sur l’achat de 66 actions du titre Bigben Interactive, valorisé le 1er octobre 2020 à 14,92€. Et disons, que nous partons sur le courtier en ligne Binck.

Ici mon PRU sera équivalent au prix d’achat de l’action multiplié par le nombre d’actions achetées. A cela, nous allons ajouter les divers frais, à savoir : frais de courtage et taxe de transaction financière. Le calcul est le suivant :

PRU BigBen Interactive = ((14,92€ * 66) + 2,5€ + (0,3% * 14,92 * 66)) / 66 = 15,003€

A noter : ne prenez pas la peine de sortir votre calculatrice ! Vous pouvez simplement utiliser la calculatrice ci-dessous afin d’évaluer immédiatement votre PRU !

Le choix ici d’acheter 66 actions n’est en fait pas anodin du tout. Je suis parti sur le principe de coller le plus possible à la tranche des 1000€ chez Binck pour rester dans la tranche des 2,5€ de frais de courtage. Si j’avais choisi d’acheter 30 actions, pour les mêmes frais de courtage, mon PRU aurait grimpé de 4 centimes. Or, chaque centime est primordial lorsque l’on investit en bourse.

Prix de revient action au comptant, cas multiple

Dans le second cas de figure, nous allons simuler un achat en deux temps. Dans un premier temps, on décide d’acheter 115 actions Crédit Agricole à 8,5€ le 15 septembre 2020.

Puis dans un second temps, on souhaite profiter de la baisse des cours de cette action pour renforcer sa position. Et donc on achète 130 actions complémentaires de Crédit Agricole le 1er octobre à 7,5€.

Dans les deux cas, on reste à 2,5€ de frais de courtage et une taxe de transaction financière équivalente à 2,933€ pour le premier achat et de 2,925€ pour le second achat.

Le calcul du PRU devient le suivant :

PRU Crédit Agricole = ((115 * 8,5€ ) + 2,5€ + 2,933€) + (130 * 7,5€) + 2,5€ + 2,925€)) / (115 + 130) = 8,014€

Autrement dit, en procédant à un second achat d’action Crédit Agricole, on a fait baisser le PRU de 8,547€ à 8,014€. Soit plus 53 centimes d’€ par action ! Ce qui est tout simplement colossal.

Pour vous aidez à simuler ces différents cas pour vos propres investissements, j’ai développé pour vous la calculatrice ci-dessous. Bon amusement et bons calculs !

PRU bourse au règlement différé (SRD)

Dernier cas de figure, l’achat d’action au service de règlement différé. Le cas décrit ici est celui de l’achat mais, vous le savez, le SRD permet également la vente à découvert. Le principe de calcul reste cependant le même.

Pour la méthode de calcul, les formules vues ci-dessus restent celles à appliquer mais il vous faudra prendre en compte une composante complémentaire : la commission de règlement différé (CRD).  Avec :

CRD = Taux de commission * Cours d’achat de l’action au SRD * Nombre d’actions achetées * Nombre de jours depuis position d’achat.

Je vais vous éviter le détail des calculs et vous propose de passer directement par la calculatrice ci-dessous pour estimez par vous même vos PRU.

Calcul prix unitaire : conclusion et éléments forts à retenir

Nous l’avons vu au travers de l’article, lorsque l’on souhaite maîtriser son coût d’achat (ou de vente à découvert) unitaire, par action, les paramètres à prendre en compte sont multiples. 

Et lorsque l’on investit sur les marchés financiers chaque centime d’€ compte, d’autant plus si vos positions sont short, voir très courtes dans le cas où vous ne faites que de l’intraday.

Si sur certains paramètres vous ne pouvez pas agir (je pense ici plus particulièrement à la taxe de transaction financière et à la commission de règlement différé), sur les frais de courtage en revanche, vous avez la possibilité de les minimiser un maximum en choisissant scrupuleusement votre courtier en ligne.

Investir intelligemment sur les marchés, impose donc de bien maîtriser son PRU et de s’entourer d’un courtier fiable. Bien sûr, il vous faut aussi savoir sur quelles valeurs boursières investir. Mais cela est une autre histoire ! Je vous propose d’ailleurs à ce titre de consulter les autres articles liés à cette thématique pour découvrir toutes les astuces et bons plans pour un investissement malin en bourse. Vous êtes à la recherche d’action à forte rentabilité ? Je vous propose de continuer vers l’article suivant afin de découvrir les pépites françaises qui offrent un fort dividende.

Avez-vous apprécié cet article ? Peut-être pouvez-vous laisser un commentaire ci-dessous afin de partager votre expérience et les bonnes pratiques que vous avez. Vous avez aimé les calculatrices mises à disposition ? Partagez l’article ! En le partageant, vous contribuez à votre façon au développement de Je Veux Gagner Plus d’Argent.

Laisser un commentaire