Connaissez-vous bien l’indicateur MACD ? Vous savez déjà certainement qu’il s’agit d’un indicateur technique particulièrement populaire. Mais savez-vous comment l’utiliser ? C’est ce que je vous propose de découvrir aujourd’hui au travers de cet article.

Ainsi, nous allons voir dans les chapitres qui suivent comment trader les marchés boursiers comme un pro en utilisant l’oscillateur. Dans un premier temps, nous allons voir comment l’indicateur peut aider à repérer les signaux d’achat et de vente. Ensuite, nous verrons que l’oscillateur est aussi particulièrement efficace pour repérer les divergences avec la courbe des cours d’un titre, signe d’un probable retournement imminent du marché. Enfin, nous allons voir comment associer l’indicateur aux stochastiques pour confirmer une première analyse.

Mais avant cela, je vous propose de débuter en parcourant les points positifs et négatifs de l’oscillateur. C’est parti et bonne lecture.

Contenu de l'article

Point transparence : cet article contient des liens d’affiliation. En passant par ces liens pour acheter l’une des ressources proposée, Je Veux Gagner Plus d’Argent reçoit une faible commission. Cette commission permet de continuer à développer le site et bien sûr, ne vous coûte rien

Points positifs et négatifs de l’indicateur

Avant de découvrir comment utiliser la MACD pour investir en bourse, je vous propose dès à présent de parcourir les points positifs et négatifs de l’indicateur.

Points positifs

Points négatifs

Comment se présente la MACD

Pour commencer, attaquons par une rapide définition : MACD signifie Moving Average Convergence Divergence. Cet indicateur d’analyse technique fait partie de la famille des oscillateurs simples non bornés. Autrement dit, il s’agit d’indicateurs de tendance qui s’obtiennent par différentiel de cours ou de moyennes mobiles. Mis à part notre indicateur de convergence divergence, les autres oscillateurs non bornés sont notamment le momentum, le ROC ou encore le CCI.

Pour revenir à notre indicateur technique, il s’agit d’un oscillateur dont la construction repose sur la différence de moyennes mobiles exponentielles de périodes différentes. Mentionnons que sa présentation initiale montrait les courbes des deux moyennes mobiles se croisant mutuellement. Cette succession de croisements et donc de convergences et de divergences des moyennes mobiles entre elles ont au final donné le nom à l’indicateur technique.

Par la suite, cette représentation sous forme de courbes a évolué, afin de montrer un histogramme représentant la différence entre les deux moyennes mobiles. Cette représentation sous forme d’histogramme a le gros avantage d’être lisible facilement. Enfin, cette visualisation sous forme d’histogramme, nous le verrons, permet d’identifier facilement les situations de divergence.

Comment est calculé le MACD

Afin de calculer notre indicateur, on commence dans un premier temps par établir les moyennes mobiles exponentielles sur deux périodes différentes : celle à 12 jours et celle à 26 jours.

A noter : le calcul d’une moyenne mobile exponentielle se fait en donnant un poids plus important aux périodes les plus récentes. Pour cela, on ajoute une part du cours de clôture du jour à la valeur de la moyenne mobile de la veille

En second lieu, on calcul la différence entre ces deux moyennes mobiles avec : valeur du MACD = moyenne mobile exponentielle à 12 jours – moyenne mobile exponentielle à 26 jours.

Ensuite, on calcul la ligne de signal du MACD, qui est la moyenne mobile exponentielle à 9 jours de la valeur du MACD calculée précédemment. L’objet de cette dernière courbe est d’accélérer le signal donné par l’oscillateur de moyennes mobiles. Dans les faits, cette moyenne mobile va croiser la valeur du MACD avant qu’elle ne passe la ligne du 0.

Pour terminer, il ne nous reste plus qu’à tracer l’histogramme qui est simplement la différence entre la valeur du MACD et la ligne de signal. Quand la MACD et sa ligne de signal se croisent, l’histogramme franchît à la hausse ou la baisse la ligne du 0.

Comment interpréter la Moving Average Convergence Divergence

Après avoir vu la façon dont est calculé la MACD, nous allons maintenant voir comment fonctionne l’indicateur de tendance. Ainsi, nous allons voir les signaux de trading qui peuvent être déterminés grâce au Moving Average Convergence Divergence. Plus précisément, nous allons voir deux façons d’interpréter et d’utiliser l’indicateur :

  • Tout d’abord en exploitant les croisements successifs de la valeur du MACD avec la ligne de signal. Ou encore, dans sa représentation sous forme d’histogramme, en repérant la cassure de la ligne du 0
  • Ensuite, en identifiant les divergences entre l’évolution de l’indicateur et l’évolution de la courbe des cours. Cette seconde interprétation permet de donner des indications de changement de tendance

Sans délai, je vous propose, exemple à l’appui, d’identifier comment repérer les signaux d’achat et de vente grâce au MACD.

Comment trader dans la tendance en utilisant le MACD

Pour commencer, examinons la façon d’interpréter le croisement de l’indicateur avec la ligne de signal. Le franchissement de la MACD avec la ligne de signal à la hausse nous donne un signal d’achat. A l’inverse, le croisement vers le bas de l’indicateur avec sa ligne de signal donne un signal de vente à découvert.

Cette interprétation peut aussi être réalisée en s’appuyant sur le franchissement de l’histogramme avec la ligne de 0. Les croisements dans un sens ou dans l’autre de cette ligne sont autant de signaux d’achat et de vente à découvert.

Ainsi, dans l’exemple ci-dessous, entre octobre 2020 et mars 2021, les lignes vont se croiser à 9 reprises nous donnant 5 signaux d’achat et 4 signaux de vente à découvert.

A noter : pour réaliser vos analyses technique, je vous conseille l’utilisation de la plateforme de trading ProRealtime. Cet outil offre une version gratuite basée sur les positions fin de journée, ce qui est amplement suffisant pour déterminer la tendance en cours

Repérez facilement les signaux d'achat et de vente avec la MACD
Un indicateur qui permet de repérer facilement les signaux d'achat et de vente

Comment interpréter les divergences avec la MACD

Après avoir vu comment utiliser le croisement du MACD avec sa ligne de signal pour détecter un signal d’achat ou de vente, attaquons la seconde utilisation de l’indicateur. En effet, ce dernier permet aussi de mettre en évidence un inversement de tendance. Dans les faits, la détection de divergences va permettre d’anticiper un retournement dans l’évolution du cours de l’action suivie. 

Ainsi, l’apparition d’une divergence entre l’évolution de la MACD et l’évolution de la courbe des cours est le signal d’un possible retournement imminent de l’action. On parlera alors :

  • Tout d’abord, de divergence baissière lorsque la courbe du marché est dans une phase ascendante alors que l’histogramme du MACD connaît, lui, deux creux successifs de plus en plus bas. Dans l’exemple donné ci-dessous, un premier creux est détecté fin mars. Puis un second creux plus important a lieu mi avril. Ce second creux doit être considéré avec attention et donne un excellent signal de vente
  • Ensuite, on parle à l’inverse de divergence haussière lorsque la courbe des prix est dans une phase descendante alors que l’indicateur connaît pour sa part deux « bosses » successives de plus en plus importantes. La formation de la seconde bosse est un très bon signal d’achat
Le MACD permet de détecter les divergences
Repérez les divergences haussières ou baissières facilement

Interactivité entre les stochastiques et le MACD

Après avoir vu comment interpréter la MACD pour détecter les signaux d’achat et de vente ou les divergences, je vous propose maintenant de voir sa combinaison avec les stochastiques.

En effet, certains outils techniques sont complémentaires et il est utile de les analyser ensemble. Ainsi, c’est notamment le cas du stochastique et du MACD.

En effet, ces deux oscillateurs sont assez proches dans leur comportement et dans leur représentation. L’une des principales différences entre ces deux indicateurs est que les stochastiques sont bornés entre 0 et 100 alors que le second ne l’est pas. D’autre part, une autre différence concerne les signaux de croisements qui sont moins nombreux sur la MACD.

En fait, ce second point est d’une importance élevée car il permet d’éliminer tout éventuel faux signal donné par les stochastiques en attendant une confirmation par la M.A.C.D.

Ainsi, dans le cas ou les cours se situent dans une tendance haussière, l’apparition d’une divergence baissière sur les stochastiques, confirmée par une divergence sur le second indicateur constitue un signal boursier fort. Un retournement de tendance est alors prévisible. Signe d’un signal baissier à venir sur les cours.

A l’inverse dans une tendance baissière, l’apparition d’une divergence haussière confirmée sur les deux oscillateurs est indicateur de retournement proche. Et donc d’un signal haussier à venir sur les cours.

Confirmer l'interprétation du MACD avec les stochastiques
Evitez les faux signaux en confirmant votre analyse avec les stochastiques

MACD bourse : les meilleurs ouvrages pour aller plus loin

Si vous souhaitez allez plus loin dans vos connaissances, je vous propose de découvrir les ressources ci-dessous. Deux véritables références dans le domaine.

Le Momentum de Martin Bring est très certainement la plus grande référence si vous cherchez à approfondir vos connaissances sur le Moving Average Convergence Divergence.

Si vous cherchez un ouvrage plus complet que le très spécialisé Momemtum, je vous conseille plutôt l’Analyse Tehchnique de Béchu, Bertrand et Nebenzahl. Un livre que j’ai depuis de nombreuses années et que j’utilise toujours régulièrement

Avis final sur l’indicateur de trading MACD

Pour conclure l’article, le Moving Average Convergence Divergence est définitivement un outil d’analyse boursière à maîtriser. S’il est aussi populaire ce n’est d’ailleurs pas pour rien. Sa simplicité d’utilisation, sa pertinence et sa capacité à mettre facilement en évidence des situations d’achat, de vente ou de divergence en font peut être le meilleur indicateur pour les traders.

Avant de terminer, si cet article vous a plu, sachez que vous pouvez trouver sur le blog d’autres articles portant sur les indicateurs techniques. Notamment, vous pouvez trouver des tutoriels et fiches pratiques sur :

Enfin, un dernier mot avant de finir. Je Veux Gagner Plus d’Argent est aussi sur Facebook. Venez visiter la page, cela ne coûte rien !

Laisser un commentaire