Même si on constate depuis de nombreuses années un changement dans les habitudes de paiement en France et dans l’union européenne, le règlement par chèque est toujours utilisé. Ainsi savoir comment remplir un chèque correctement est primordial.

Il est en effet important pour se prémunir de tout risque de fraude bancaire ou simplement pour s’assurer de la validé d’un chèque d’apprendre les règles et mentions obligatoires que doit comporter votre moyen de paiement.

Rédiger un chèque ne s’improvise donc pas et il est même conseillé de le faire dans un ordre bien précis afin de préserver votre sécurité bancaire.

Nous allons ainsi voir ci-dessous en 6 étapes simples et à l’aide d’un modèle comment remplir un chèque sans faire d’erreur.

Contenu de l'article

Comment remplir un chèque : 6 étapes pour ne pas se tromper

Faire un chèque ne s’improvise pas. En effet, l’émission d’un chèque doit comporter impérativement certaines mentions obligatoires :

  • Tout d’abord, le montant doit être inscrit en chiffres mais aussi en lettres
  • Le nom du bénéficiaire
  • La date d’émission du chèque
  • Le lieu du chèque émis
  • La signature du titulaire du compte

En complément, votre chèque comporte certaines mentions déjà pré remplies. Il s’agit notamment :

  • Du numéro de compte de votre compte-courant
  • Votre nom et votre adresse
  • L’intitulé de la banque émettrice
  • L’adresse de votre établissement bancaire émetteur

A noter : afin d’éviter tout risque de fraude, utilisez toujours un stylo qui ne peut être effacé afin de remplir votre chèque

Comment remplir un chèque vierge
Comment remplir un chèque vierge en 6 étapes

1. Inscrivez le montant en chiffres

Inscrivez en chiffres dans la case à droite le montant du chèque. Pour cela, commencez à écrire le plus à gauche possible. De cette façon, vous évitez tout risque de fraude bancaire et de falsification de votre chèque. 

Complétez ensuite l’espace vide dans la case, à droite du montant, par un trait.

Ainsi, si vous souhaitez faire un chèque de 100€, le modèle ci-dessous est à proscrire.

Préférez l’inscription du montant comme dans le modèle suivant. De plus, positionner la virgule permet une nouvelle fois de se prémunir de tout risque de fraude. Autant éviter que votre chèque comporte un 0 de trop.

2. Reportez le montant en toutes lettres

Inscrivez en lettres le montant sur le chèque correspondant au montant en chiffres que vous venez d’inscrire précédemment. Pour cela, commencez à écrire en toutes lettres à droite de la mention « payez contre ce chèque en euros ». Si besoin, continuez à écrire sur la seconde ligne.

Même si vous devez inscrire le montant en lettres, une tolérance existe pour les centimes qui peuvent être également inscrits en chiffres. Ainsi, pour le montant 43,27€, les deux écritures ci-dessous sont valables :

Comme pour le montant inscrit en chiffres, commencez à écrire le plus à gauche possible puis barrez d’un trait le reste de la ligne.

3. Inscrivez le bénéficiaire du chèque

Sous le montant en lettres, inscrivez le bénéficiaire du chèque. Il peut s’agir d’une personne physique, une personne morale, une association ou pourquoi par un commerçant.

Ma préconisation est donc de toujours compléter cette zone. Si vous ne savez pas quoi mettre, demandez simplement au bénéficiaire à quel ordre doit être émis le chèque.

4. Précisez le lieu d'émission du chèque

Inscrivez simplement dans cette zone le lieu dans lequel vous vous trouvez au moment ou vous rédigez le chèque.

5. Indiquez la date d'émission du chèque

Dans cette zone, inscrivez la date de valeur du chèque. Cette date est particulièrement importante car elle marque le début de validité d’un chèque et surtout la durée de validité de celui-ci.

Il faut en effet savoir qu’un chèque est valable pour une durée de 1 an et 8 jours. Passé ce délai, le bénéficiaire ne peut plus encaisser le chèque.

6. Signez votre chèque

Signer un chèque doit constituer la dernière étape lorsque l’on rempli un chèque. Vous signez simplement dans l’espace vide en bas à droite du chèque.

A noter : à l’ouverture de votre compte en banque, il vous a été demandé d’apposer votre signature sur un carton de signature ou sur la demande de formule de chèque. Ce modèle de signature est la seule et unique référence connue par la banque. Il est donc impératif que vous signiez vos chèques en utilisant toujours cette signature connue de la banque

Ce dernier point est important car si vous êtes une femme et avez ouvert votre formule de chèque sous votre nom de jeune fille, alors une fois mariée, vous ne pouvez signer sous votre nom marital vos chèques. Le cas échéant, vous encourrez le risque de voir votre chèque rejeté.

Un dernier point d’une importance cruciale vis-à-vis de la signature du chèque :

Si malencontreusement vous avez égaré un chèque signé non rempli, vous devez dans ce cas contacter, au plus vite, votre banque afin de faire opposition à un chèque.

La procédure d’opposition sur un chèque est réservée aux cas de perte, de vol ou d’utilisation frauduleuse de votre chéquier.

Tout d’abord, contactez le Centre National d’Appel des Chèques Perdus ou Volés (CNACPV) au 08 92 68 32 08. Ensuite, vous devez écrire à votre banque en précisant le numéro de chèque concerné et le montant si pré rempli sur votre chèque. Enfin, précisez que vous faite une demande d’opposition sur le chèque pour une durée de un an et 8 jours.

Un chèque correctement rempli
Un exemple de chèque correctement rempli

Comment faire un paiement par chèque ? Les points à connaître

Bien savoir remplir un chèque est une chose. Mais quelques règles complémentaires sont à connaître lorsque l’on effectue un paiement par chèque :

  • Lorsque vous remettez un chèque bancaire, le commerçant peut exiger une pièce d’identité. Il est même possible que vous ayez à fournir deux pièces d’identité dans le cas ou le montant du chèque est particulièrement important
  • Si votre compte bancaire ne contient pas les fonds nécessaires au moment de son encaissement, alors on parle de défaut de provision, de chèque sans provision ou plus communément de chèque en bois. Soyez vigilant car l’émission d’un chèque sans provision et son rejet par votre banque constitue un incident de paiement. Et ces incidents peuvent vous coûter très cher. Par exemple à la Société Générale, pour un chèque d’un montant inférieur à 50€, comptez 30€ de frais d’incident
  • Lorsque vous faites un chèque, pensez toujours à remplir le talon avec le montant figurant sur le chèque et le bénéficiaire. Le talon est la partie non détachable du chèque, reliée au carnet de chèque. Vous y trouverez systématiquement le numéro du chèque que vous venez d’émettre. Pensez aussi à y inscrire la date d’émission de vos chèques. Ainsi, vous pourrez déterminer facilement la validité des chèques
  • Dans le cas d’un chèque libellé automatiquement par une machine chez un commerçant, veillez à relire scrupuleusement le chèque afin de vous assurer notamment que le montant inscrit en chiffre et celui inscrit en lettre sont strictement identiques

Comment remplir un chèque : le mot de la fin

Au moment de terminer cet article, vous avez maintenant toutes les clés en main pour rédiger sans erreur un chèque. Vous connaissez aussi l’ensemble des astuces pour éviter ou du moins limiter autant que possible les risques de fraude bancaire.

Si toutefois vous avez encore un doute, n’hésitez pas à poser votre question en laissant un commentaire si dessous ou en me contactant directement par ici.

Pour conclure cet article, je vous invite à poursuivre votre lecture sur cette page afin de trouver d’autres astuces pour apprendre à gérer votre budget. Sinon, vous pouvez aussi visiter la page Facebook du blog ou vous inscrire à la newsletter. Cela ne coûte rien !

Frédéric

Laisser un commentaire